Sueurs froides, mains moites et tremblements…

 

            >> Mais que se passe-t-il ?

 

C’est le face à face d’une paire de ciseaux et du liberty…

 

>>Vous connaissez ?

 

SAM_3723

 

Ahhhhh, le liberty ; ses motifs, son toucher incomparable, son prix (argghh…)

 

Depuis que le père noël m’a apporté 5 mètres tout entier de liberty, je les zyeute, les admire, les palpe, les sniffe… bref je suis tombée dedans quoi comme Obélix dans la marmite !

 

Personne ne m’avait prévenu que c’était pire qu’une addiction : une drogue ! Pour preuve, un des temples de ce « stupéfiant en mètre » l’arbore jusque dans le nom de son enseigne.

 

> > « la droguerie » Pauvre de moi, je n’avais pas compris…

 

Et voilà que je me retrouve comme une misérable, ciseaux en berne, à venir prendre ma dose de liberty journalière en vérifiant au préalable qu’ils sont toujours bien là, mes petits chéris, mais sans jamais réussir à couper dedans!

 

Impossible de me résoudre à me lancer dans une entreprise de grande envergure en version liberty, trop peur de rater, de gâcher, de ne plus retrouver le précieux tissu sur sa petite étagère

 

En attendant que la confiance vienne, avec l’expérience j’espère, je continue à utiliser avec une grande parcimonie le beau liberty, en me procurant des petits coupons, des minuscules coupons, à prix plus accessibles (ici par exemple)…

 

Passons donc aux choses sérieuses, pour vous présenter un classique : l’oslo teen de c’est dimanche, avec une cacahouète de liberty donc !

 

avril_2011_oslo1avril_2011_oslo_cintre

Taille 36 (pour un 36 du commerce)

(Reste d’un coupon de liberty déjà utilisé ici)

 

 

 

 

 

avril_2011_oslo_detail

 

 

avril_2011_oslo_detail2

 

Quelques modifications :

-         encolure creusée, et donc modification des parmentures... petit coup de stress, mais en fait, ça se fait très bien

-         manches et corps rallongés d’une dizaine de centimètres (14 cm pour le corps, et je ne me souviens plus exactement pour les manches)

-         modèle recintré

-         petit nœud à l’arrière pour fermer le modèle ; fausse bonne idée ; je n’avais pas imaginé la gymnastique qu’il fallait faire pour se faire un nœud dans le dos ! Heureusement pour moi, la tête passe sans avoir à le défaire.

 

 

Ah, je l’ai bien eu, ce cher tissu !